Conscience prénatale

par Mariannick

Je ne puis dissocier la semence humaine, de la semence de la plante.

Dans un sol dur on ne sème (s’aime) pas la graine, on choisit le « terrain » favorable pour que toutes les chances soient là pour son plein épanouissement.

L’enfant à naître a besoin d’un choix du sol pour être resplendissant.

Vouloir un enfant, c’est de la plus pure écologie, la loi de l’agriculture.

Pensez-y, la graine écolo va pousser mieux, on le sait, et la graine (foetus) va pousser mieux aussi par la conscience, l’éducation prénatale.

C’est si simple d’être en harmonie avec la nature, il suffit de le vouloir pour pouvoir accomplir le geste sacré du semeur de bonheur.

Un enfant écologiste pourquoi pas !

Ce n’est point fou mais, au contraire sage, très sage même.

C’est le meilleur investissement qui soit, pour la famille, la société, la planète.

« Sème, rêve de tout ce qu’il y a de meilleur pour ton enfant, tout s’enregistre, tout arrive à terme. »

Les commentaires sont clos.