Et si on se permacultivait?

par Manuel Sol

Bonne idée ! Au fait,qu’est-ce que la permaculture? Ce n’est pas une technique, c’est un concept holistique, un mode de vie, une culture. Perma pour durable. En une phrase, ça pourrait se résumer ainsi: penser globalement et agir localement. La permaculture cherche à rallier, à réparer les divisions, et à recréer l’équilibre entre l’humain et tous les éléments qui forment son environnement.

C’est une éthique de l’aménagement écologique qui a été développée par David Holmgren et Bill Mollison, dans les années 70 en Australie. En observant les cultures aborigènes en relation avec les écosystèmes de la forêt, ils conclurent qu’il est possible de faire les plans de systèmes agricoles productifs qui reflètent la diversité, la stabilité et la durabilité des systèmes naturels.

La permaculture intègre la communauté et l’agriculture, avec l’écologie et la foresterie, en formant des plans d’aménagement d’ensemble évolutifs qui rassemblent des techniques écologiques applicables dans chacune des régions du monde. C’est chaque personne qui crée son propre plan d’aménagement, à partir de ses ressources, ses buts, et ses besoins.

Elle peut aussi bien être pratiquée dans les climats tempérés, que tropicaux, et à différentes échelles. On peut observer des exemples autant sur des fermes, des petits lots urbains, ou des villages entiers. Peu importe le nom qu’on lui donne, cette approche est certainement appelée à prendre de l’expansion, c’est primordial.

La R.H.A (Reconstruction Harmonieuse de l’Agriculture) est une fondation qui est basée sur une fermette touristique située au pied du mont Rougemont. On y retrouve un verger biologique, des jardins en buttes sur le principe de la permaculture, des animaux de ferme et une écurie. Sa mission est de promouvoir une agriculture et un mode de vie qui s’harmonisent avec l’équilibre écologique de la nature.

Bernard Alonso est l’initiateur-propriétaire de la ferme R.H.A. Il reçoit plus de 10 000 enfants chaque année dans le cadre de visites éducatives et il les conscientise à l’écologie. Nature-action est un organisme qui a pour mission d’agir directement dans la société en faisant la promotion et l’implantation de nouvelles façons qui garantissent concrètement un avenir durable à l’humain. Le cours que j’ai suivi pendant le mois de mai 2002 est d’ailleurs rendu possible grâce à ces deux organismes.

Nous avons la grande opportunité d’avoir une formation qui se donne en français au Québec à chaque printemps. C’est avec plaisir et satisfaction que j’ai participé à ce stage. J’y ai trouvé des pistes claires qui me permettront d’aller où je veux aller; en écovillage harmonisé dans la nature. Ça m’a élargi l’esprit à l’unité du grand tout. C’est une expérience de communauté temporaire intense et enrichissante.

Imaginez, 20-25 personnes de tous âges réunis en cercle pendant deux semaines sur un domaine enchanteur pour partager leur passion de la nature, et du jardinage avec des intervenants super pertinents et géniaux. Grégoire, est un artisan-communicateur généreux et un prof hors-pair. On a parcouru énormément de théorie, mais on a été aussi beaucoup sur le terrain. L’équilibre était bon.

J’ai regroupé en sept principaux volets, ce qu’est la permaculture;

1-Les principes de base de la permaculture, les plans d’aménagement d’ensemble d’un lieu.
2-Les éléments de la nature, les écosystèmes, la botanie , patrimoine des semences , les animaux sauvages et d’élevage.
3- Techniques de jardinage, de compostage, d’élevage, de serres, récoltes des légumes et des semences, herboristerie, outils.
4- Différentes techniques de maisons saines, énergies alternatives, matériaux écologiques .
5- Communauté, perma-culture humaine, arts, communication, réseaux et groupes d’échanges, coopératives, etc.
6- Spiritualité, énergies telluriques,etc
7-Les lois du système, les zonages, les subventions.

On pourrait facilement consacrer un livre sur chacun des sujets. Pour les besoins de l’article, je me suis limité à une seule page pour vous présenter l’avenue de la Permaculture. Le cours se veut un survol général qui nous permet d’avoir une vision d’ensemble pour mieux orienter nos recherches.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez communiquer avec moi qui me ferai un plaisir de répondre à vos questions, ou allez directement aux organismes mentionnés. En passant, j’en profite pour annoncer à tous les intéressés que, si tout va bien, le stage de deux semaines devrait se redonner cette année, au mois de mai. Il faudra réserver le plus vite possible en communiquant à Nature-action.

Fondation R.H.A. ( Reconstruction Harmonieuse de l’Agriculture)
Bernard (450) 467-5418
rha_quebec@hotmail.com

Nature-action
Ketty St-Fleur (450) 441-3899
info@nature-action.qc.ca

 

Références:

Permaculture
Bill Mollison & David Holmgren
Éditions Debard, 1981

Les commentaires sont clos.