Écotruc: La marche au ralenti

par Julie Francoeur

Saviez-vous que lorsque vous laissez tourner votre moteur de voiture alors que vous ne roulez pas, ce n’est pas seulement l’environnement que vous déteriorez, mais également votre moteur?!

“Un moteur qui tourne au ralenti consomme en moyenne 1,8 litre d’essence par heure. Dix minutes de ralenti par jour vous font gaspiller plus de 100 litres d’essence ou 80 $ (à 0,80 $/litre) dans une année. En plus, un moteur qui tourne au ralenti ne fonctionne pas à sa température optimale et comme le carburant ne brûle pas complètement, des pièces s’encrassent et s’usent prématurément, l’huile se contamine plus vite et la consommation d’essence augmente. Enfin, la Ville de Québec est sur le point, à l’instar de celle de Montréal, de se doter d’un règlement interdisant la marche au ralenti abusive sous peine d’amende.” Le dioxyde de carbone est le principal gaz à effet de serre. Les changements climatiques y étant reliés, nous devons limiter la marche au ralenti.

– Évitez d’utiliser un démarreur à distance. Il ne suffit que de 30 secondes en hiver pour que le moteur soit prêt. Vous n’avez qu’à éviter les accélérations trop rapides durant les premiers kilomètres.

– Arrêtez le véhicule lorsque vous vous immobilisez plus de 10 secondes et que vous n’êtes pas en circulation. Un moteur consomme plus de carburant lorsqu’il est au ralenti que lorsqu’il démarre.

– Habillez-vous en hiver. Vous serez moins frileux et moins enclin à vouloir “réchauffer l’auto”.
Références:

www.cre-capitale.org/tourdecle.html

Les commentaires sont clos.