Chronique du Ti-Tamis: L’herboristerie pédiatrique

par Karine Langlois

« Savoir n`est pas assez, il faut appliquer.
Vouloir n`est pas assez, nous devons agir»

Goethe

Avertissement
L`herboristerie n`exclut en aucun cas le recours à un diagnostic médical et à l`application d`un traitement prescrit par un professionnel de la santé. Au contraire, il est bon d`aller consulter un médecin pour qu`il pose un diagnostic en cas de maladie. Par la suite, en parlant avec un herboriste vous pourrez juger de vous-même si vous préférez essayer d`abord avec les plantes…

Choisir de guérir son enfant par les plantes médicinales, c`est opter pour la médecine de la Terre, la Mère Terre. C`est avoir confiance qu’elle nous offre tout ce dont on a besoin pour vivre et se guérir. C`est choisir de croire en l`immunité de son enfant et de lui donner des alliées (les plantes) pour l`aider à grandir dans sa maladie et devenir plus résistant, plus fort en tant qu`humain.

Voilà pourquoi j`ai choisi cette médecine pour mon enfant. Et c`est un choix que j`assume, que je vis, comme une précieuse valeur. C`est pour ce choix que je tente avec tout mon cœur d`écouter, d`entendre et comprendre ce que les plantes ont à offrir.

Bien sûr, je ne connais pas tout sur les plantes et le corps, et jamais je ne mettrai la survie de mon enfant en jeu, mais je sais que d`autres savent et d`autres ont vécu…

Nous sommes chanceux au Québec parce que nous avons d`excellents (es) herboristes et une relève étonnante. Il y a donc toujours moyen de trouver réponse et conseil à nos questionnements, nos quêtes…

Une guérison avec les plantes
Les plantes ont besoin qu`on leur laisse le temps d`agir pour guérir. Elles ont besoin de temps et de régularité. Un traitement durera donc en moyenne de 7 à 10 jours, jusqu`à 21 jours quand il s’agisse d`une cure, et pourra durer jusqu`à plusieurs semaines quand le corps a besoin d`une action à long terme.

Aussi, elles devront être administrées régulièrement. En phase aiguë (jusqu`à 72 heures), on pourra donner de 7 à 15 doses par jour, aux deux heures et parfois même à l’heure, puis à mesure que le traitement continue, on administrera 4, puis 3, puis 2 doses par jour, jusqu`à guérison complète.

Guérir son enfant avec les plantes, ce n`est pas de tout repos, mais avec l’expérience, on améliore nos connaissances, nos capacités, et on développe une meilleure compréhension des processus de réaction et de guérison des plantes et de son enfant. À ce point, on se sent vraiment valorisé… les plantes nous offrent toujours autant, sinon plus, que ce qu`on leur donne.

Méthodes d`utilisation des plantes
Les plantes aiment bien agir en dehors du processus de digestion, donc devraient le plus possible être prises au moins 30 minutes avant et/ou après les repas.

Si l`enfant est allaité, la mère, que ce soit pour les tisanes ou les concentrés liquides, peut elle aussi faire le traitement.

La tisane
Pour faire une tisane, on verse de l`eau presque bouillante sur les plantes et on les laisse infuser jusqu`à l`obtention de la concentration désirée, en moyenne de 5 à 15 minutes. Si vous utilisez des racines, faites-les tremper environ 3 à 5 heures, puis amenez-les près du point d`ébullition et laissez infuser. Le trempage va permettre à la racine de s`ouvrir complètement. Et pourquoi pas en été, laisser les plantes infuser sous le soleil. Surtout, n`oubliez pas de mettre un voile sur le dessus pour protéger votre tisane des insectes assoiffés!

Si vous souhaitez améliorer le goût d`une tisane, ajoutez une pincée de poudre de réglisse. En plus de sucrer la tisane, elle va stimuler l`action des autres plantes. Par mesure de prudence, attendez l`âge d’un an avant de donner du miel à votre enfant. Afin d`éviter les risques de botulisme (des spores pouvant être présentes dans le miel, même pasteurisé, et se développer dans les intestins pour créer un botulisme infantile, souvent mortel).

Pour les 0-18 mois, utiliser ½ c. à thé de plantes par tasse d`eau pure et laisser infuser 5 à 10 minutes… selon la concentration voulue.

Pour les enfant de plus de 18 mois, utiliser 1 c. à thé de plantes par tasse d`eau pure et laisser infuser, encore ici, de 5 à 10 minutes.

Pour pouvoir ressentir l`effet du traitement, un adulte a besoin d`environ 3 à 4 tasses de tisane par jour. L`enfant en boira l`équivalent, mais en proportion de sa petite taille.

Pour les 0-6 mois, compter environ 1/2 once de tisane pour chaque tasse d`eau. Il devra donc en boire environ 2 onces par jour (1/2 X 4t.=2 onces).

Pour les 6 à 12 mois, compter l`équivalent de 1 once pour chaque tasse de tisane.

Pour les 12 à 18 mois, 1 ½ once. Pour les 18 à 24 mois, 2 onces…

Les concentrés liquides
Ces concentrés sont obtenus par une macération de plantes dans un solvant (glycérine, vinaigre de cidre ou alcool). Quelques gouttes seulement valent une tasse de tisane, ils sont donc très pratiques!

Ils peuvent être pris dans l`eau, du jus, de la tisane, même dans la nourriture (sans les chauffer bien sûr!). Si l`enfant refuse de boire, le truc de la seringue (sans l`aiguille!) s`avère aussi très utile. On met quelques gouttes dans une cuillère avec 2 fois le nombre de gouttes d`eau (ou de tisane), on prélève ce liquide avec la seringue et on l`injecte dans la bouche de l`enfant.

Pour les posologies, il est difficile d`établir une règle de dosage fixe. Je vous conseille de toujours commencer par moins et d`augmenter si c`est nécessaire. En général, on donnera de 1 à 6 gouttes par dose, ça dépend de l`âge et du poids de l`enfant. Demandez conseil à un herboriste.

Les bains
Comme la peau absorbe beaucoup, les bains sont une bonne façon d`amener les plantes à l`intérieur du corps. Pour faire un bain d`herbes, c`est simple: on prépare environ 1 litre d`infusion et on ajoute à l`eau du bain. Le bain doit durer au moins dix minutes et le corps doit être bien dans l`eau. On peut faire des bains de plantes pour la fièvre (achillée millefeuille, thym, cataire…), pour le sommeil (camomille, cataire, basilic…), pour l`eczéma (bétoine, calendule, échinacée, ortie, bardane…), pour les coliques (aneth et fenouil), etc.

Les cataplasmes
Un cataplasme est une préparation qu`on obtient en rendant des plantes cohésives, soit avec de l`eau, de la tisane ou de l`huile. On peut aussi ajouter quelques gouttes de concentré liquide (2 à 7 gouttes). On s`en sert pour apporter de la chaleur, de l`humidité ou pour agir comme stimulant quelconque (cicatrisant, expectorant…).

Le cataplasme d`ail sous les pieds… en cas de congestion comme la fièvre, la grippe, la bronchite…

Broyer 2 gousses d`ail avec un peu d`huile pour faire une pâte (mettez plus d`huile si la peau est fragile); séparez la pâte en deux; déposez sur deux morceaux de coton assez longs pour faire le tour des pieds, recouvrez la pâte avec un autre morceau de coton assez mince. Graisser ensuite la plante des pieds avec une pommade pour éviter que l`ail ne brûle la peau et fixer sous chaque pied à l`aide d`un ruban. Remettre les bas et garder une à deux heures. Ça agit vraiment bien et vite! Répéter jusqu`à cinq fois par jour en phase aiguë.

Dans sa pharmacie familiale…

Les plantes en vrac

*La camomille, pour calmer, pour la digestion (spasmes, acidité), pour les inflammations (ex.: pour les orgelets, faites un cataplasme avec la tisane et les fleurs infusées ou mettez quelques gouttes de tisane dans l`œil à toutes les deux heures ou au besoin, ça marche vraiment bien.).

*La cataire, la plante des enfants, pour les problèmes de sommeil, la fièvre, pour les aider à couler avec la douleur… à mettre dans tous les remèdes pour enfant.

*L`orme rouge, très nutritive donc excellente à donner en gruau quand ils sont trop malades pour manger. Vous pouvez faire le gruau avec une tisane à la place de l`eau, mélanger la poudre jusqu`à consistance désirée. C`est une plante adoucissante et émolliente, donc un bon choix pour les maux de gorge, les cas de mucus. Utilisez aussi en tisane avec du jus de citron (vitamine C, vertus antibactériennes et vivifiantes).

*Le framboisier, pour ses vertus nutritives et pour rétablir les territoires, surtout lors de désordres intestinaux (constipation, diarrhée, vomissements, gastro-entérite), mélangez avec du jus d`orange pour donner un peu de sucre, d`énergie au corps, faites boire chaque demie-heure, ou après chaque vomissement. Il devrait y avoir rétablissement dans les 6 à 8 heures. Pendant les grippes et les nez bouchés, le framboisier va favoriser la décongestion.

*L`achillée millefeuille, pour la fièvre, la digestion, la circulation, elle va même aider les autres plantes à circuler vers leur action désirée…

*Le thym, pour supporter et tonifier l`immunité, améliorer l`appétit et faciliter la digestion, désinfecter les plaies, liquéfier le mucus.

*La régisse, avec son goût sucré, il charme les papilles gustatives des enfants. C`est un tonique des voies respiratoires, il est antitussif et expectorant. Il est calmant et stimule l`action des autres plantes.

*Consoude en poudre, pour ses vertus cicatrisantes, appliquer la poudre sur les coupures, mêmes très saignantes, les brûlures.

Les concentrés liquides

*L`ail, ail ail ail! Mettez-en dans tous vos remèdes, que ce soit pour désinfecter les plaies, libérer les poumons ou les intestins (du mucus jusqu`aux vers!), pour vermifuger, pour tonifier tous les systèmes… Bref, c`est une panacée. Vous pouvez l`utiliser chaque fois qu`il y a un virus, une bactérie, un changement de saison, surtout au printemps et à l`automne. Un contact avec une personne malade…

*Thym, pour supporter l`immunité en prévention et en traitement. C`est le spécialiste de tous les problèmes broncho-pulmonaires, il fluidifie les sécrétions. Il apaise la toux, il fait baisser la fièvre, il facilite la guérison des grippes et les problèmes de mucus.

*Hydraste du canada, comme antibiotique naturel. (Attention: l’hydraste est beaucoup plus forte que les autres plantes. À trop fortes doses ses alcaloïdes peuvent intoxiquer le foie alors on demande conseil a un-e herboriste avant de l’administrer a un enfant.) Quand on est rendu à aller chercher les antibiotiques à la pharmacie, on peut se donner un 48 heures avec l`hydraste, si on voit un plateau ou une amélioration, on continue jusqu`à guérison. Donnez des capsules de yogourt quand vous donnez de l`hydraste parce que même si c`est un antibiotique naturel, il peut parfois détruire des bactéries amies du corps, alors on va les renouveler avec l`acidophilus présent dans ces capsules. (SISU Kiddie acidophilus pour enfant est une bonne marque).

*L`échinacée, qui renforce les défenses immunitaires en augmentant le taux de globules blancs, est antiseptique et même antibiotique. Vous pourriez vous faire une bonne tiercée en mélangeant thym, ail et échinacée ensemble.

Aliments

*Vinaigre de cidre pour désinfecter les plaies, diluer avec un peu d`eau. Si vous en avez, vous pouvez aussi ajouter quelques gouttes de thym et/ou ail et/ou échinacée.

*Aloès vera, pour les coups de soleil, les brûlures (appliquer l`aloès et passer la brûlure sous l`eau froide pendant 30 à 60 sec. Remettre de l`aloès régulièrement.)

*Essence pure de vanille, pour les coups, prévenir les ecchymoses, ça marche vraiment, appliquer toutes les deux heures si le coup a été très fort, sinon, une seule fois peut suffire pour un petit coup.

*Graines de lin, pour la constipation, broyées dans la nourriture, ou pour expectorer, liquéfier les mucosités avec un cataplasme sur la poitrine et le dos: faites mijoter ½ tasse de graines dans 1 tasse d`eau pure jusqu`à l`obtention d`une gélatine, étendre le tout sur un morceau de coton et refermer. Laissez tiédir un peu et fixez sur la poitrine et le dos à l`aide d`une gaze et de rubans chirurgicaux. Si possible, mettre une bouillotte chaude sur le cataplasme, garder 2 heures. Répéter au moins deux à quatre fois par jour (les graines de lin se gardent au réfrigérateur.)

Et bien sûr!

Une bonne pommade de consoude et/ou calendule pour les brûlures, les blessures, les cataplasmes et à chaque fois que ça démange, que ça pique…

Sans oublier les accessoires comme les seringues (5 à 10 cc), les gazes et rubans chirurgicaux, le thermomètre, les pansements, etc.

Un p`tit truc pour l`été…

Cet été, si vous ou vos enfants vous faites mordre par des moustiques, regardez autour de vous et tentez de trouver du plantain, cette adventice qui pousse partout M Mâchouillez une de ses feuille pour bien ouvrir ses pores et frottez la piqûre avec cette “pâte saliveuse”. Ça soulage instantanément. Si vos enfants sont grands, laissez-les faire!

Pour connaître un herboriste près de chez vous, avoir des renseignements ou conseils sur le monde des plantes, vous pouvez communiquer avec la Guilde des Herboristes au: (514) 990-7168

Si vous habitez Montréal, La bottine aux herbes (Située au 3778 St Denis (514-845-1225) est une herboristerie où vous pouvez vous approvisionner en herbes et produits d`herboristerie. En plus d`offrir des cours et formations sur les plantes (dont une sur les Soins aux enfants), de très qualifiées herboristes sont toujours sur place prêtes à vous guider… en plus de la dégustation de tisane en rentrant!

Et tant d`autres à découvrir…

À vos herbes!

Références: 

Accueillir son enfant naturellement, Soins à l`enfant – Comment assister naturellement nos enfants dans leurs malaises, Céline Arsenault,éditions le Dauphin blanc

Le traitement des maladies infantiles par les plantes, Lucie Laflamme, éditions Parenthèses

Le Guide Santé de votre armoire aux herbes, Danielle Laberge, éditions L`Herbothèque

Les commentaires sont clos.