Chronique du Ti-Tamis: Spécial été !

par Sarah Maria

L’été est à nos portes, c’est le temps de la Beltane: la célébration du plaisir et des sens, de l’abondance de vie qui se manifeste dans la végétation autour de nous. À la fin juin, au solstice, nous célébrerons l’apogée de la lumière et l’équilibre du jour et de la nuit. Pour se préparer à cet événement et se faire plaisir, concoctons des recettes ancestrales de vins et bières de plantes, et quelques cosmétiques…

 

Recettes herbales en vrac pour accueillir l’été

Les alcools
Vin aphrodisiaque: Dans un litre de vin rouge – ou plus –, faire macérer une demi main de gingembre, une poignée de cardamome, une dizaine de bâtons de cannelle, quelques clous de girofle et grains de poivre noir, de deux semaines à un mois. Un genre de chaï alcoolisé qui réchauffe les sens…

Vin apéritif: Dans un litre de vin blanc, faire macérer durant un mois un peu de gingembre, une petite poignée de camomille et quelques écorces d’une orange bio.

L’hydromel de la joie: Dans un bon hydromel québécois, faites macérer plusieurs branches de sarriette fraîche (remplissez le pot) ou deux poignées de sarriette séchée, pendant au moins un mois. Rires et sourires en perspective.

Apéritif de pissenlit (recette de Susun Weed): 2-3 tasses de fleurs de pissenlit fraîches, 2/3 de tasse de sucre (hum! de canne brut ou à essayer avec du miel!), pelure d’une moitié de citron, un litre de vodka. Faire macérer au moins deux semaines. Prendre avec de l’eau chaude et du miel, ou des glaces et du citron…

L’hydromel des bois: Dans un bon hydromel québécois, faites macérer des jeunes pousses de sapin (remplissez le pot) pendant un mois. Miam. Variante de la bière d’épinette du Aube no 3.?(Il me manque des Aube à la maison.)

Bière d’ortie (encore une recette de Susun!): 500 g de sucre (de canne brut évidemment), 2 citrons, 30 g de crème de tartre, 5 litres d’eau, 1 kilo de sommités d’ortie (les premières pousses de l’été), 30 g de levure vivante. Mettre le sucre, les zestes de citron et la crème de tartre dans un grand bol. Cuire les orties dans l’eau 15 minutes (décoction). Faire refroidir. Lorsque tiède, dissoudre la levure dans un peu de cette eau, l’ajouter au bol et ajouter le reste de la décoction. Couvrir de plusieurs épaisseurs de tissus et laisser fermenter 3 jours. Filtrer les sédiments et mettre en bouteille pendant au moins 8 jours. Savourez! Paraît-il qu’elle est bonne pour les articulations douloureuses. Je dirais qu’elle possède aussi toutes les propriétés de l’ortie: reminéralisante, nutritive, tonique, adaptogène, équilibrante…

Conseil écolo: pour permettre un recyclage adéquat et un filtrage plus facile, faites donc macérer ça dans des pots « Mason » et remettez-les dans la bouteille initiale après filtrage.

Bon, tout ça dans un esprit de modération! Ce n’est pas parce que ce sont des vins de plantes qu’ils ne travaillent pas sur notre foie et notre système nerveux. Vous pouvez toujours accompagner ça d’un peu de teinture de chardon marie…

Quelques recettes chouettes

Beurre aux plantes: Faire macérer dans une livre de beurre bio fondu au bain-marie les plantes disponibles selon l’instant. En ce moment, feuilles de violette, jeunes pousses d’ortie, d’achillée, de menthe… et plus tard dans la saison, basilic, thym, origan frais. Macérer au réfrigérateur 1-2 semaines ou quelques jours à la température de la pièce.

Sirop de plantain mielleux (super recette d’Anny Schneider): 3 tasses de feuilles fraîches de plantain, une tasse de miel pur. Broyer les feuilles au robot (ça va mieux avec un peu d’eau), presser dans un coton fromage, chauffer au bain-marie si possible avec le miel pendant 10 min.en remuant. Laisser refroidir et verser dans une bouteille opaque ou gardée à l’abri de la lumière. Ça sera bon pour toutes les irritations, de la gorge au système digestif, pour l’eczéma et les réactions allergiques.

Moutarde aux herbes protectrice de l’immunité: Faire macérer dans de la moutarde de Dijon de l’ail frais, des graines de Cayenne fraîches moulues ou du poivre de Cayenne bio (un peu!), du thym frais et quelques feuilles de sauge.

Quelques cosmétiques

Huile pour cheveux doux, lustrés et qui poussent bien: Prêle, romarin, avec sauge (foncit le teint), camomille (éclaircit le teint) et/ou curcuma (légère teinte orangée). Dans l’huile d’olive, faire macérer pendant un mois ou faire chauffer à feu doux durant quelques heures.

Vinaigre pour fortifier les cheveux: Prêle, romarin, ortie, avec sauge, camo ou curcuma, dans du vinaigre de cidre de pommes bio, même macération d’un mois.

On peut faire le traitement au vinaigre quelques heures, rincer (ou pas), et appliquer l’huile le soir, dormir avec, et rincer le lendemain.

Alors, j’espère que ces recettes en vrac vous parleront. Donnez-moi-en des nouvelles!

Les commentaires sont clos.