Chronique du Ti-tamis: Spécial Grippe

par Sarah Maria

Guide Autosoins en Santé Naturelle

Pour bien être dans l’air du temps, ce ti-tamis portera devinez sur quoi… la fameuse grippe! Qui est-elle? Est-elle aussi dangereuse qu’on le dit? Et comment s’en protéger et s’en guérir? Il y a eu beaucoup d’informations et de désinformation dans différents médias et sur internet. Le point ici n’est pas de faire le procès de la vaccination, mais plutôt de s’en remettre à son gros bon sens.

Qu’est-ce que la grippe?
La grippe est une maladie qui a pour origine un virus, contrairement au rhume. Elle atteint les voies respiratoires et provoque souvent une fièvre élevée, des courbatures dues à cette même fièvre, de la toux et des maux de tête.

Pourquoi le virus H1N1 fait-il si peur ?
Les gens sont marqués par la fameuse grippe espagnole (qui n’était pas espagnole) et même si le H1N1 existe depuis longtemps et qu’il est moins agressif que son petit cousin le H2N3, il est plus contagieux qu’auparavant. Sa mutation le rend susceptible d’affecter des personnes en santé, et une population plus jeune. Aussi, puisqu’il est déjà venu en force en 1957, plusieurs personnes âgées possèdent déjà l’immunité face à ce virus, donc sont moins à risque, alors que normalement, ce sont les premieres touchées lors d’une épidémie de grippe. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’ «à l’heure actuelle, dans la plupart des pays développés, le mot d’ordre consiste à dire que la grippe A (H1N1) n’est pas plus grave que les grippes saisonnières précédentes, même si elle touche des populations légèrement différentes.»1

Comment savoir si on couve une grippe?
Nous avons une abondance d’informations en ce sens en ce moment dans les guides publiés par les gouvernements: fatigue, éternuements, fièvre, mal de gorge.

Et que fait-on dans ce temps-là, ou si on l’a ?
Au risque de répéter ce que vos mamans vous ont toujours dit:

  • Repos et DODO ( une nuit de 8 heures N’EST PAS UN LUXE MAIS UNE NÉCESSITÉ !!)
  • Boire beaucoup d’eau (8 verres d’eau !)
  • Se laver les mains et ne pas se les mettre dans le visage.
  • Se rincer la gorge et les narines avec de l’eau et du sel.
  • Faire de l’exercice plusieurs fois semaine..suer !!! (est-ce que ça ne va pas à l’encontre du premier point?)
  • Prendre du soleil dès qu’il se pointe! Paupières et paumes absorbent mieux les rayons! Vitamine D!
  • Bien manger! Des fruits et légumes crus, des légumes verts foncés, des céréales entières.
  • Couper le sucre, alcool, tabac, café. Évident y m’semble. Mais des fois on est dur de comprenure.
  • Ne pas céder à la peur. Respirer, prendre des marches, prendre une pause de télé et journaux, nourrir notre amour de la vie, prendre des bains, écouter de la bonne musique…
  • Boire des liquides chauds: tisanes, cafés de céréales, bouillons de miso.

Et les plantes dans tout ça?

Bien sûr nos alliées vertes sont là pour nous ! Trucs à savoir avec les plantes : Pour qu’elles travaillent bien lors d’une infection, on doit prendre les plantes à intervalles rapprochés tout au long de la journée. On alternera des teintures de plantes immunostimulantes comme l’ail, l’échinacée et l’usnée, avec des tisanes de toniques respiratoires comme l’hysope,la molène, l’aunée, le sapin, et des décoctions d’adaptogènes comme astragale, reihi, codonopsis.

Exemple d’une guérison:

  • à 9h: 25 gouttes de tonique à l’ail
  • à 10h: deux tasses de tisane
  • à 11h30: gouttes d’échinacée
  • à 12h00: une cuillérée à soupe de décoction d’adaptogènes
  • à 13h: deux tasses de tisane
  • à 2h: 25 gouttes d’ail
  • à 3h: échinacée
  • …et ainsi de suite.

En prévention, on fera la même chose, à des dosages moins grands et des intervalles un peu plus distancés.

Ail (allium sativum): Stimulant immunitaire de première ligne. Il est utile en prévention comme en guérison. Il aide nos globules blancs à rester fort et bien combattre, il est virocide, fongicide et bactéricide. Il nettoie tout ce dont on n’a plus besoin. Il a une affinité particulière avec le système respiratoire, parfait pour rhume et grippe. Il aide à la regénération de nos cellules, avec son fort pouvoir anti-oxydant. On le mange cru, en suppositoire (une gousse complète, épluchée mais pas abîmée, laisser toute une nuit. Ça peut sembler étrange à certain-es…mais ça fonctionne de façon étonnante. L’essayer sur une période de trois-quatre jours) ou en vinaigre d’ail (le Tonique de l’Armoire aux Herbes est un classique).

Échinacée (echinacea angustifolia, pallida et purpurea): Ces célèbres fleurs pourpres possèdent des racines aux propriétés immunostimulantes et toniques du système respiratoire. Même si elles sont surtout utilisées pour le rhume, elles sont antibiotiques et virocides, s’avérant donc utiles en cas de grippe. Pour bien utiliser cette plante, mentionnons que c’est vivante qu’elle est la plus efficace, donc en teinture. Aussi, on pourra la prendre en prévention mais pas plus de 30 jours d’affilée, si on l’utilise en guérison, ce sera en grosses doses de choc (50 gouttes premier coup, 20 gouttes aux quelques heures.)

Vitamine C: De 200 mg à 1000 mg par jour, selon l’état de votre corps.

Bactéries lactiques: Acidofillus, bifidus et compagnie. Indispensables ces temps-ci pour refaire notre flore bactérienne qui est responsable en grande partie de notre immunité. Deux capsules par jour.

Adaptogènes : Reishi (Ganoderma Lucidum), Astragale (Astragalus Membraceus), Ginseng (Panax Ginseng), Eleutherococcus ( Eleutherococcus senticosus), Codonopsis (toutes ces plantes sont reconnues comme des alliées de choix en cas d’infections, de fatigue et de déprime immunitaire. Pourquoi ne pas vous faire une potion magique avec ces quatre amies? Un pouce de Reishi, une dizaine de languettes d’Astragale, un pouce de ginseng, une petite poignée d’enfant de codonopsis et une cuillérée à soupe de poudre d’Eleuthero dans deux litres, bouillir le tout deux heures, filtrer. Mettre la potion au frigo et boire deux à trois cuillérées à soupe par jour!

Toniques respiratoires, émollientes et expectorantes à boire en tisane ou en mélange de teintures: Molène, Hysope (anti-virale en plus!), Aunée, Sapin, Thym, Origan, Réglisse, Guimauve, Sureau.

Propolis, miel et pollen : Les merveilleuses divines abeilles dont je ne cesserai jamais de vénérer la présence, nous offrent la parfaite médecine pour tonifier, fortifier, combattre. Le propolis tonifie et protège les voies respiratoires, en plus de tuer les ennemis indésirables. Essayez le miel avec poudre d’orme, cayenne, pollen, cannelle et huile essentielle de thym,sapin baumier et ravinsare.

Usnée (Usnea Barbata) : La barbe de lutins, une autre plante antibiotique de nos bois aux affinités avec le système respiratoire. À prendre en décoction ( quelle bonne idée de la joindre à la potion des adaptogènes!), ou en teinture (10 à 30 gouttes plusieurs fois par jour).

Mélisse (Melissa Officinalis) : Saviez-vous que cette belle plante est anti-virale? Un bon complément aux autre plantes nommées ci-haut. Aussi, elle calme l’anxiété…ce qui peut être utile quand la panique généralisée se répand! En infusion (mioum) ou en teinture (alcool ou vinaigre, 7 à 80 gouttes-jour).

Quelques autres pistes à explorer : Oligo-éléments cuivre-or-argent, vitamine D3, sirop de sureau, super-aliments, algues, ortie, vaccins homéopathiques, chardon-marie, magnésium.

Que la force soit avec vous!

Gardez la tête froide, le coeur joyeux, le corps chaud et informez-vous à des sources fiables ! Ai-je mentionné aussi…de dormir ? Je crois que j’en ai d’ailleurs besoin. Zzzzzzzz.
Références: 

www.passeportsante.net surtout le blogue de Dr.Zaffran.

Silence on vaccine, documentaire de Lina B Moreco, disponible à l’ONF
1 Passeport Sante.net, le blogue de Dr.Marc Zaffran La grippe : ne vous laissez pas terroriser !

Les commentaires sont clos.