Courants Telluriques 2: La Géobiologie

par Frère Ours

Nous avons vu que la terre est constituée d’un squelette énergétique, appelé les anneaux de Gaïa, et qu’elle était parcourue par des courants Telluriques. De plus, elle baigne dans une soupe d’ondes cosmiques et inter-galactiques. L’étude des interactions cosmiques et telluriques sur le vivant, plus particulièrement l’humain, se nomme géobiologie. Je vais tenter d’approfondir la nature du tellurisme, et les effets qu’il crée sur la vie.

Les réseaux géomagnétiques (telluriques) seraient originaires des métaux en fusion, au centre de la terre, qui en se déplaçant créent des champs magnétiques d’énergie subtile: le fer, le nickel, l’or, l’argent pour citer les plus importants. Ils sont nombreux, et ont différentes formes, dimensions et effets sur la vie. Voici quelques descriptions brèves des réseaux les plus actifs sur le globe.

Le réseau Hartmann
En 1961, le docteur Hartmann, en complétant des travaux effectués en 1937, par un français, Peyré, met en évidence un réseau énergétique régulier, qui portera son nom. Le réseau Hartmann (H), aussi appelé le réseau global est constitué de rectangles dont la largeur est d’environ 2 m, orienté Nord/Sud, et d’une longueur de 2,5m, orienté Est/Ouest. Les bandes de ces rectangles mesurent 21 cm de large, formant une structure de rayonnement qui s’élève à la verticale, traversant tous les obstacles, tel un mur invisible et radioactif.

Le réseau Curry
Autre réseau géomagnétique actif, le réseau Curry(C), est également constitué de rectangles répandus sur toute la surface de la planète. Mais il est orienté en diagonale du réseau H. Aussi appelé le réseau diagonal, son orientation est Nord-Est/Sud-Ouest. Les rectangles varient entre 4 et 12 m de largeur, et leurs bandes verticales mesurent 45 cm, et agissent sensiblement comme le réseau H.

Ces définitions sont très théoriques, et dans la réalité, les quadrillages sont souvent déformés par plusieurs facteurs du sous-sol: les cavités, les failles, les objets massifs (rochers, menhirs), les différents minerais et les courants d’eau souterrains. Parfois éloignées, parfois rapprochées, les mailles des réseaux sont en perpétuelle transformation. À l’approche d’un orage ou d’un tremblement de terre, on détecte une augmentation de l’épaisseur et de l’intensité des réseaux H et C, et ils subissent une translation latérale. Les animaux sont sensibles à ces variations, ce qui explique les comportements de stress lors de ces activités magnétiques.

Les réseaux telluriques peuvent être détectés par la radiesthésie, à l’aide de la panoplie habituelle, le pendule, la baguette, le Lobe-antenne (invention du Dr Hartmann), suivant la même méthode que pour détecter les cours d’eau sous- terrains. Si les bandes détectées se croisent à angle droit, nous sommes dans une zone normale, mais si le radiesthésiste découvre des rectangles tordus ou biaisés, nous sommes en présence d’une zone perturbée.

Effets Géopathogènes
Un point géopathogène est un endroit négatif pour la croissance de la vie sur terre (du grec; Gé(o) = Terre, Path(o) = souffrance, gène = qui engendre). Quand les lignes du réseau H se croisent il y a un noeuf géopathogène, et quand le flux des réseaux H et C se croisent, nous avons un noeud géopathogène encore plus nocif. Il y a une croissance de la radio-activité (Rayons Gamma). Je vais vous épargner tout le côté empirique et analytique du tellurisme, mais disons pour commencer qu’on peut mesurer l’intensité radio- active d’un site avec un bio-mètre (aidé d’un pendule), en Bovis, unité portant le nom de l’inventeur du système. On peut mesurer également l’intensité radio-active en Giga Hertz (milliard de vibrations par secondes).

Les courants d’eau souterrains
Les cours d’eau souterrains sont des points géopathogènes notoires. Il existe plusieurs dictons ou adages, dans plusieurs langues, qui expriment qu’un individu qui possède une maison sur une source souterraine ne connaîtra jamais la prospérité. L’eau amplifie le réseau H. Tout comme celui-ci, il crée une ionisation positive (accumulation d’ions positifs: cations, contrairement aux ions négatifs:anions), qui, paradoxalement, est négative pour la vie. En termes clairs, si vous détestez votre beau-père, construisez-lui une maison sur une source souterraine, et assurez-vous que son lit se trouve sur un croisement des réseaux H et C. Observez, ensuite, les dégâts à long terme.

Effets concrets sur la Vie
Plusieurs effets négatifs sont engendrés par les lieux géopathogènes. Le Dr Hartmann a prouvé qu’un patient couché sur un noeud géopathogène, au niveau de l’estomac, ne produit plus d’acide chlorhydrique. Une absorption prolongée de radio-activité tellurique provoquera un déséquilibre cellulaire, de la fatigue, de l’insomnie, un vieillissement prématuré, la perte de vitalité, peut entraîner une dépression psychique et peut même aller jusqu’au cancer. De plus, un endroit dont l’équilibre des forces est rompu verra ses arbres pousser de travers, fuyant la zone perturbée. Une haie au même niveau sera plus petite et comportera des trous. Bref, il faut éviter de s’exposer trop longtemps à ces forces magnétiques, d’où l’importance de les connaître, et de pouvoir les localiser. Les Égyptiens avaient bien compris ces phénomènes. Ils construisaient leurs temples de façon à ce que le réseau H agisse comme un obstacle à la profanation des lieux sacrés, en alourdissant les pas de ceux qui y marchaient, jusqu’à ce qu’ils sentent une réelle difficulté d’avancer. Il est probable que la conscience amplifiée par certains rituels peut aussi engendrer un champ bio-gravitationnel, qui interfère avec nos propres champs de gravitation.

Les Flux sacrés
Il existe des réseaux positifs pour la vie, qui apportent du bien au corps et à l’esprit (points Géobiogènes). On les retrouve d’ailleurs, sur plusieurs sites sacrés de multiples civilisations anciennes, dont les plus connues sont en Égypte. À Guizèh, la pyramide de Kéops est à la base du flux sacré le plus énergétique sur terre. Ce sont les réseaux d’or, d’argent et de cuivre. Le réseau d’or se retrouve seulement sur 3 parallèles et sur 8 méridiens. Ce qui détermine 26 croisements (points biogènes). Les croisements d’argent sont superposés à l’or, en diagonale, et ils agissent comme activants. Pour ceux qui aiment les chiffres, la largeur du flux de l’or est de 72 cm et celui de l’argent est de 36 cm. Il est dit que des aliments qui reposent sur ces points positifs ne subiraient pas de putréfaction, que le lait se perd moins vite, et même que les lames (orientées Nord-Sud) s’aiguisent par elles-mêmes. Si nous ajoutons l’effet des pyramides, nous avons le moyen de retarder le vieillissement et d’améliorer notre santé mentale et physique.

D’hier à aujourd’hui
Il y a encore beaucoup d’information, de chiffres et d’interprétations sur le tellurisme et ses effets sur la vie. J’aurais pu déblatérer encore longtemps quelques phrases ésotériques. J’espère ne pas vous avoir trop ennuyés avec certaines lourdeurs théoriques. Bien que j’aie seulement effleuré cette connaissance, je comprends mieux ces forces invisibles qui agissent constamment sur nos vies. Avec un regard sur les savoirs des anciens, et un regard neuf sur la technologie moderne, je crois que nous sommes en mesure d’utiliser le tellurisme pour nous guider dans le choix d’une terre qui favorisera notre mieux-être et celui de nos enfants. Reste à voir les données physiques sur la géobiologie du Québec, le tellurisme et la construction, le tellurisme et l’agriculture et bien plus encore… Je n’ai pas fini de jouer au prof- scientifique!

Les commentaires sont clos.