Écovillage: Indépendance énergétique et hydrique 

par Lili Haury, Écosolaire

L’électricité et l’eau dans un écovillage peuvent être gérées de façon collective ou individuelle quand les écolieux ne le permettent pas.

L’autonomie complète peut être atteinte car nous pouvons réduire d’au moins 60 % toute notre consommation en électricité, chauffage et eau, puisque c’est de surconsommation dont nous parlons quand nous prenons les chiffres disponibles dans ce domaine.

Mais l’électricité et l’eau peuvent-elles être gérées de façon complètement autonome ? C’est une question qui interpelle davantage notre mode de vie et notre volonté. L’écovillage rend ces choix tout à fait réalistes.

Notre dernier article mettait en évidence que nous payons l’électricité trois à quatre fois moins cher, mais que nous consommons trois à quatre fois plus que bien d’autres pays ayant les mêmes ressources. Il s’agit de pays industrialisés comme nous dont le confort n’est pas mis pour autant à rude épreuve parce qu’ils consomment moins.

C’est avec nos économies d’énergie que nous pourrions éviter bon nombre de barrages en projet, en produisant des négawatts (notez bien : négawatts). Nous pourrions aussi répondre aux besoins d’une population grandissante et non pas à des besoins grandissants et pour finir, exporter ces négawatts.

Pour ce qui est d’une gestion durable de l’eau, cela nécessitera de «s’assurer d’un approvisionnement en eau en puisant au minimum dans les nappes souterraines et en utilisant au maximum la source renouvelable qu’est l’eau de pluie».

Être débranché-e des services publics que ce soit en matière d’énergie ou d’eau est donc tout à fait viable et sécuritaire et peut être géré comme nous l’avons dit précédemment, de préférence collectivement ou individuellement si les lieux ne peuvent être organisés autrement.

Les deux exemples concrets cités ci-dessous permettent d’atteindre une autonomie complète dans la mesure où il s’agit d’une habitation efficace au point de vue construction et qu’une alternative au chauffage conventionel a été priorisée.

#1 Maison autonome avec système photovoltaïque et accumulateurs (panneaux solaires pour la production d’électricité) pour une famille de  2 adultes et 2 enfants avec réfrigérateur et pompe à eau de surface.

Besoins énergétiques et consommation
(Consommation quotidienne en été)

3 lampes  15 watts  X 12h30 (12V) 187 Wh/ j
1 radio    45 watts   X 2h (12V)        90 Wh/ j
1 frigo 8h/ jour (12V)                       96 Wh/ j
1 pompe à eau 16l/mnX0.30h (24V) 70 Wh/ j  1 système de son 45W X 2h (120V)  90 Wh/ j
1 perceuse 1300 W  X 0.30h           650 Wh/ j
1 robot culin. 1000WX 0.30h (120 V) 500 Wh/j
1 laveuse 200W/cycle (120 V) 200 Wh/j aux 3j

Total Charge rectifiée:                 1908 wh/ j

Avec un ensoleillement moyen en été de 4.4 h, 8 panneaux photovoltaïques de 75 watts seront nécessaires.

Consommation quotidienne en hiver: Il est suggéré de réduire de moitié la consommation en hiver pour ne pas avoir à doubler la superficie de panneaux solaires. En hiver au Québec, nous avons environ deux fois moins de soleil qu’en été.

Réserve: une réserve de 3 jours a été prévue d’une capacité de 675 Ah. Le système fonctionnera sur une tension prévue de 24 V. avec un niveau de décharge max. de 60 %.

Composition du système solaire

Siemens  8 X75 watts                       4 425 $
Régulateur  TRACE 35 A.             170 $
C40 – DCM                                     177 $
Onduleur TRACE 24V. 3600W               2 123$
Batterie 6 V. 225 Ah X12*                 1  284 $
Structure  8 X PV 75 watts                      512$
Câble d’intercon.  batteries 9”                112 $
Fusibles 200 A. ond/bat               73 $
2 Panneaux distribution 12V et 120V        109$
Convertisseur CC/CC 24/12V                 235 $
Suppresseur surt. contre foudre               63$
Suppresseur surt. contre foudre                63$
Câble bat/onduleur CC/CA #2/0                82$
Câble bat./conv.CC/CC.#4-10                 37$
Câble raccord. PV                           82 $
Fusibles, connecteurs et câbles     (env.) 450 $
(longueur moyenne prévue entre 25’et 35’)
L’installation et les taxes ne sont pas comprises

Total: 10 225 $

Réfrigérateur 8 pi.3  12 V.            1 690$
Pompe de surface (environ)             300$
C40-DVM (afficheur production, consommation, niveau batteries)

L’onduleur Trace 2436  CC/CA permet d’absorber le décollage de plusieurs moteurs ensemble.

* Les accumulateurs 6 volts ont une durée de vie  d’environ cinq ans. Il est préférable d’utiliser des cellules 2 volts qui ont une durée de vie de dix ans, elles sont un peu plus coûteuses mais épargnent un peu plus notre environnement car on évite un renouvellement.

Deux panneaux de distribution alimentent des prises électriques. Un  panneau qui alimentera les appareils fonctionnant sur le 12 volts et l’autre pour les appareils 120 volts comme dans une habitation conventionnelle.

#2 Système éolien, puissance 1000 W avec accumulateurs. Une vitesse moyenne annuelle de vent de 20 km/h (5.8 m/s) est requise pour envisager l’utilisation d’un système éolien.

Composition du système éolien d’une puissance de 1000 watts:

Éolienne Whisper 1000 watts        3 300$
Régulateur compris

Les autres composants du système éolien pourraient être sensiblement les mêmes que pour le système solaire plus haut. La hauteur de la tour installée dépend des lieux (min. 1 000$).

Pour un site qui aura une moyenne annuelle de vent un peu au-dessus de la vitesse moyenne annuelle requise, en prenant la consommation identifiée plus haut, cette éolienne pourrait fournir de l’électricité pour deux à trois maisons toujours hors chauffage avec réfrigérateur et pompe à eau auxquels nous pourrions ajouter le système de filtration d’eau, l’épuration des eaux, etc. de plusieurs maisons et des systèmes de récupération et recirculation de la chaleur.  Il est important de bien évaluer le potentiel éolien du site et des besoins énergétiques de chaque habitation.

Nous rappelons que l’utilisation des systèmes d’énergie renouvelable pour des applications autonomes dans un écovillage est rendue possible grâce à une gestion en harmonie entre l’humain et la nature “Recevoir de la terre que ce que nous pouvons lui retourner L.H”.

Nous souhaitons ainsi contribuer à une meilleure compréhension de l’utilisation des SER. Nous avons aussi à votre disposition nos ateliers qui ont lieu en région durant l’été. Vous pouvez faire appel à nos services pour de futurs projets.

Les commentaires sont clos.