Éditorial: Naissance d’une synergie

par Philippe Laramée

La dernière née dans la famille de Aube s’intitule Synergie. Selon le Marie-Èva (Multi-dictionnaire de la langue française), une  synergie “est le concours d’action entre divers organes dans l’accomplissement d’une fonction.”

Comme vous l’avez peut-être remarqué, les titres donnés à chacune des revues Aube sont très particuliers. Une correspondante nous a suggéré de relier les titres entre eux et d’en faire des phrases pour tenter de voir une signification particulière aux termes poétiques.

Par exemple, “Le Passage de l’Équinoxe Ensemble vers l’Ascension pour Découvrir et Connaître, l’Émergence d’une… Synergie ?”

Pourquoi pas! Disons que notre but premier en donnant des titres aussi évocateurs était inspiré de notre évolution en tant que groupe, mais aussi de créer un charme, un envoûtement  sur Aube afin que le terme utilisé devienne une réalité…

Par exemple Passage a été choisi pour signifier la transition entre la publication d’un bulletin de liaison entre les membres de notre groupe de recherche et son ouverture vers l’ensemble de la communauté québécoise (occidentale, mondiale?!)

Ensemble fut choisi pour sa volonté unificatrice qui rallie le groupe dans un désir d’unité vers une cible donnée; tandis que Ascension fut choisi pour signifier la lente et parfois difficile progression qui mène vers les hauts sommets du savoir.

Connaître, pour sa part a été désigné pour son analogie de la naissance à la connaissance, Équinoxe pour symboliser le caractère sacré de nos actions.

On en revient donc à Synergie, de grands espoirs reposent sur elle. En effet, avec le succès de la 2ième Foire des Écoalternatives où plus de 2500 personnes et 54 organismes sont venus découvrir ou proposer des solutions à nos maux de sociétés.

Le début d’une belle synergie entre les acteurs présents (soit les invités, les organismes et notre collectif) vient de débuter. Travailler en symphonie afin de voir poindre le jour tant attendu.

Ah ! L’importance de bien choisir un titre… Prenez le temps de bien nommer car cela suivra votre création tout au long de son  évolution. Attendez de voir votre enfant à l’Oeuvre avant de lui attribuer un nom car c’est le mot qu’il entendra le plus souvent durant sa vie.

En terminant cette introduction, un gros merci de remplir le petit “questionnaire-concours-commentaire” situé au centre de la revue afin de permettre à Aube de grandir et de prendre de la maturité.

Due à nos nombreuses activités, une dure décision a été prise concernant la petite cordelette de chanvre qui relie nos recueils. Seuls les 1000 premiers numéros seront reliés de façon artisanale et les rééditions des numéros antérieurs seront brochées.  Nous sommes les premiers à prôner l’écologie… et nous avons de la difficulté à l’appliquer à nos propres vies ! Passion, quand tu nous tiens…

Un équilibre est nécessaire, si nous voulons continuer à oeuvrer à l’éclosion de ce nouveau mode de vie.

A propos Philippe Laramée

Éditeur de Aube

Les commentaires sont clos.