Éditorial: Second Cycle et Evolution 

par Philippe Laramée

Aube entre dans son second cycle. La joie de la périodicité variable fait en sorte que l’on peut prendre le temps nécessaire pour faire un numéro de qualité.

Nous avons profité de la période de temps qui a séparé le #10: L’Heure Bleue, du #11: Évolution pour consolider notre réseau de distribution, pour mettre sur pied un groupe d’achat de papier recyclé (voir page 695) et faire une bonne mise à jour de notre site Internet.

Pour ceux qui avaient des remords à consommer une revue de papier, voilà que le projet grandit et Aube utilise maintenant du papier recyclé 100% post-consommation! (du Rolland Évolution couleur Écume pour être plus précis). À chaque numéro, la revue deviendra le reflet de ce qui est possible de faire avec du papier à haute teneur en fibres recyclées. De plus, la revue s’épanouit tel le printemps d’une belle couverture couleur…

Par contre, l’édition de magazine étant ce qu’elle est, nous nous retrouvons avec beaucoup de numéros antérieurs en inventaire. Je vous invite donc à vous procurer ces numéros antérieurs et à nous faire parvenir par le fait même vos commentaires constructifs qui constituent notre salaire en quelque sorte. Les abonnements permettent de mieux gérer les impressions, évitant ainsi la surproduction.

Aube est un projet participatif. Il est donc possible de collaborer à sa réalisation de plusieurs façons, par des textes, des illustrations, ou par un peu de son temps… Aube, c’est beaucoup plus qu’une simple revue, c’est un projet de transformation de société.

Par contre, il ne faut pas s’illusionner. Bâtir un écovillage, une revue ou un événement, c’est beaucoup de travail, pas toujours intéressant mais grandement enrichissant en terme d’expérience de vie et de possibilités d’apprentissage.

Apprendre les choses en les faisant, par pédagogie de projet, comprendre la vie à son école… en pratique, et non juste par la théorie.

Car l’évolution se fait par une multitude de petits “oui” et de grands “non”, jamais de “peut-être”. Lorsque nous hésitons, c’est une chance que nous laissons passer. L’important est de faire. Réalisez vos rêves ! Il sont beaucoup plus près de vous que vous ne pouvez l’imaginer. Après tout, l’impossible, vous le tenez présentement entre les mains!

Une vision sans action, c’est un rêve;
Une action sans vision, c’est une corvée;
Un rêve avec une vision, c’est l’espoir du monde! *

Depuis septembre 2002, nous avons réalisé 11 numéros qui offrent 714 pages de contenu, 3 événements d’envergure: Les deux premières “Foire des Écoalternatives” et “La Journée de l’Arbre” et avons eu une présence hebdomadaire à la radio lors d’une émission à CIBL…

Et maintenant, maintenant… vers quoi se dirige le collectif ? Je vous laisse le plaisir de le découvrir en vous inscrivant sur notre liste de diffusion Internet par le billet glissé en ces pages. Un second cycle qui commence en beauté avec ce numéro onze: Évolution.

Une randonnée en vélo pour découvrir quelques projets alternatifs au Québec, faire le choix de la forêt urbaine plutôt que la forêt humaine, le premier épisode du Capitaine Bio, un Ti-Tamis yin, le résumé d’un livre de recettes pour créer un écovillage, l’historique du Rainbow dont le grand rassemblement international aura lieu au Québec cette année…

Bâtisseurs(es) de l’Aube, à vos règles et compas, construisons la société dans laquelle nous aimerions évoluer !

 

* Citation puisée des Bâtisseurs de l’aube, un livre sur le concept de la vie en communauté.

A propos Philippe Laramée

Éditeur de Aube

Les commentaires sont clos.