Les sites de rencontre, complément d’une démarche

par Philippe Laramée

Aube-Recueil-Solutions-Yan-Sol-Desjardins-25-Impression-legerte

Ayant passé le plus clair de ma vie en couple, voilà depuis deux belles (et parfois longues) années à vivre une vie de célibataire. Cette trêve dans mes tumultueuses aventures amoureuses m’a amené à revoir l’état de ma vie sociale…

En tant qu’entrepreneur de profession et vivant aux confins du monde connu, sur cette antédiluvienne montagne, en plein cœur de cette centenaire forêt, vous comprendrez que faire une rencontre de sexe féminin (humaine de préférence) dans mon coin de pays s’avère de l’expérience du hasard aléatoire, ou pire parfois, de la rencontre du troisième type.

Pourquoi choisir Internet pour faire une rencontre ?
En premier lieu, parce que nous sommes en occident, au XXIe siècle, dans un monde hyper indépendant et que les âmes esseulées ne se rencontrent plus dans les bars, à la messe ou au bingo paroissial.

Internet s’est vite imposé comme plate-forme pour les échanges et la popularité des réseaux sociaux en est la preuve… on n’a qu’à penser à l’engouement pour Facebook ou à la multitude de réseaux qui pullulent sur le web.

À une époque où les temps libres se font de plus en plus rares, il est maintenant possible de rencontrer l’âme sœur, confortablement assis dans son salon, en robe de chambre et bigoudis, sans avoir à passer une heure devant le miroir, à le convaincre que vous êtes la plus belle.

Demoizeau― 00:31
… et tu recherchais quoi au départ ? Tu avais inscrit « te faire des amis », mais c’est un peu large hihi !

 

Demoizelle ― 00:32
L’amitié c’est tellement beau lol

Demoizeau ― 00:32
Haha…

Demoizeau ― 00:32
C’est un peu la base de toute relation, non ?

Demoizeau ― 00:31
Et ça passe à la base par le feeling, l’instinct, la chimie qui passe ou qui ne passe pas… les idées qui convergent…

Demoizelle ― 00:33
Tout à fait, à la base, oui

Demoizelle ― 00:32
Je cherche la perle sur la plage remplie de coquillages !

Les avantages du Net…
Possibilité de préserver son anonymat, d’y aller à son rythme, de se connecter à toute heure du jour, de varier ses fréquentations, de sortir de son réseau traditionnel, de faire des rencontres impromptues, de prendre le temps de réfléchir à ses réponses, d’éviter les gaffes maladroites des premières rencontres…

…. et ses inconvénients
Une certaine connaissance de la langue française écrite, une communication moins fluide, un langage non verbal moins présent, une certaine longueur entre chaque échange.

Le choix d’un site
Il existe actuellement une multitude de sites de rencontre sur Internet. Parfois gratuits, souvent payants. Chaque site offre une interface qui lui est propre et offre ses avantages et ses inconvénients. Pour le bien de la science et surtout de cet article, j’ai expérimenté durant ces longues soirées d’hiver (2008) le site Internet gratuit « badoo.com » dont je me servirai ici pour illustrer un site « type » et son fonctionnement.

Le principe de base de ce site est assez simple et efficace. Dès que vous vous connectez sur ce site, tous les usagers perçoivent que vous êtes « en ligne ». Il n’est pas possible de rester déconnecté. Chaque fois que vous cliquez sur le profil d’une personne, celle-ci voit automatiquement que vous avez reluqué son profil. Si vous décidez d’entamer une conversation, votre prétendant(e) sera automatiquement informé(e), soit par courriel si elle n’est pas en ligne, soit via l’interface du site en question.

Un des désavantages majeurs de ce site est la gratuité et surtout le flagrant déséquilibre entre la quantité d’hommes et de femmes inscrits. Ce phénomène a pour effet néfaste d’exercer une pression sur la gent féminine qui reçoit beaucoup de visites et de messages. À l’inverse, les hommes en reçoivent très peu.

 

Étape 1 : La création de son profil

Qui êtes-vous ?
Afin de bien cibler l’élue de votre cœur, il est important de prendre un moment pour agrémenter « votre profil », de bien le définir… Celui-ci sera, en effet, votre premier contact avec les voyageurs dans ce monde virtuel et surtout votre carte de visite qui ouvrira des portes, ou fermera des fenêtres sur votre passage.

Le danger de négliger cette étape très importante est de vous retrouvé submergé de messages indésirables de gens qui ont pris votre photo de profil comme expression de votre « moi intérieur ». Plus vous serez précis, plus vous éliminerez de messages et aurez de possibilités de faire des rencontres pertinentes et surtout compatibles.

 

Demoizeau ― 00:33
J’adore la métaphore ! Tout en prenant en considération que la perle n’était, au départ, qu’un simple grain de sable 🙂

Demoizelle ― 00:33
Et qui sait qu’il faut en ouvrir des petits coquillages pour trouver le grain de sable merveilleux

Demoizelle ― 00:34
Mais les pieds dans le sable, on n’a pas à se plaindre.

Demoizeau ― 00:34
On pourrait aussi dériver en plein festival de l’huître sur un restaurant de bord de plage mexicaine hihihi

Demoizelle ― 00:35
RRRrrrrr

 

Votre annonce
Prenez en considération que les autres usagers vont fort probablement parcourir des centaines de profils différents avant de tomber sur le vôtre. Certaines annonces sont plus accrocheuses que d’autres, parfois les stéréotypes laissent un peu à désirer. L’originalité et la simplicité sont donc souvent de mise. Ainsi, une étude rapide des profils qui côtoient le vôtre peut vous indiquer ce qui fonctionne et ce qui semble ne pas fonctionner.

Dans tous les cas, l’important est de rester honnête et sincère.
Car une fois dans la réalité, si la fille de party, n’est pas si « de party » que ça… le décalage entre le virtuel et la réalité laisse souvent une désagréable impression d’arrière-goût dans la bouche de votre éventuel cavalier. La même chose que la franchise concernant votre âge, vos mensurations, votre poids et surtout votre photo de profil. Le choix d’une photo réelle et actuelle qui vous met en valeur et qui vous avantage est primordial selon moi, car le but de ce genre de site est bien entendu de sortir du virtuel… alors, prenez le temps d’arpenter votre disque dur pour choisir la photo la plus valorisante et évitez l’usage de la « webcam » en faible résolution pour vous mettre en valeurs.

 

Étape 2 : La recherche

Vos critères
Que recherchez-vous ? Quel type de femme ou d’homme avez-vous toujours rêvé d’avoir pour partager votre vie, votre lit ou simplement votre table, un café, un petit-déjeuner ? Une légère introspection vous évite d’avoir à perdre votre temps avec des personnalités complexes, n’ayant pas réglé leur passé ou complètement incompatibles avec vous.

Étape 3 : La gestion de ses contacts
Nous pouvons passer des heures et des heures à vagabonder au gré des profils rencontrés sur les sites sans jamais tomber sur une personne potentiellement compatible. Dites-vous simplement que peu de gens mettent en valeur la personne qu’ils sont dans la réalité et qu’un profil est généralement une première impression, une première prise de contact. Il existe des facilités dans les sites de rencontres qui aident à garder le fil de ses contacts, soit la création d’un petit dossier « favoris » où l’on peut classer ses contacts. On peut ensuite créer d’autres dossiers que l’on nomme par exemple: « priorités », « intéressants » ou encore « faire un suivi ».

Répondre à un contact
Prenez en considération que l’écriture n’est pas votre forme première de communication. Nous avons appris à parler et à décoder des expressions non verbales bien avant d’apprendre à écrire. Même si les communications écrites se sont multipliées au cours des dernières années, prenez en considération l’adage issu de la trilogie des Fourmis de Bernard Werber :

« Entre, ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer. Essayons quand même… »

Prendre le temps de peser ses mots avant de répondre à un courriel est un atout pour les usagers ayant moins d’affinités avec la communication écrite du type clavardage (« chat » en anglais). En effet, le courriel vous laisse le loisir de conserver la réponse en brouillon quelques heures avant de répondre et de peaufiner ainsi la structure des phrases et de corriger les quelques coquilles de français.

 

Demoizeau ― 00:35
Parfois, il faut par contre plonger pour aller cueillir la perle… retenir son souffle et plonger, profondément… passer le permaclite du plongeur, sentir la pression dans nos oreilles… et parfois, voire souvent, ramener quelques vulgaires coquillages

Mamzelle ― 00:37
Risquer de voir des requins… en regardant la barrière de corail

Demoizeau ― 00:37
Et très souvent, nous aimerions nous fondre à la beauté du paysage qui nous entoure, rester en ce jardin des mers… mais nous savons que ce moment n’est que furtif…

Demoizeau ― 00:38
Alors, nous ramenons une partie de celui-ci pour notre collection de coquillages qui trône fièrement dans un bocal sur le bord de la cheminée…

Mamzelle ― 00:39
Ahhhhh !! On pourrait écrire un livre ensemble… Je suis sûre qu’on a beaucoup de matière 😉

Demoizeau ― 00:39
Alors que la perle, avec un peu de chance, finira à notre cou, tel le porte-bonheur de notre vie… qui nous accompagnera au jour le jour parmi nos bonheurs et nos cris, nos amours et nos folies… En effet… c’était très joli comme échange hihi

 

Étape 4 : Les premiers échanges

Une fois les quelques premiers courriels passés, un dialogue du type « clavardage » arrive généralement en second, histoire de voir si affinités il y a. Échange et débit rapide, réponse du tac au tac, il n’est pas toujours évident de bien se faire comprendre dans ce type de communication.

La vie privée
Bien avant d’entrevoir une première rencontre dans la réalité, il existe plusieurs moyens pour laisser transparaître une parcelle d’intimité et de vie privée sans se dévoiler complètement. Après tout, vous pouvez rencontrer le meilleur et parfois le pire sur Internet.

Pour ma part, la création d’un sous-compte sur Facebook m’a donné la latitude pour pouvoir opérer ma clandestinité en toute légitimité avant de dévoiler l’hurluberlu que je suis. L’original pas normal a donc créé un compte « semi-bidon » pour dévoiler quelques détails de sa vie privée sans trop en dévoiler sur sa personne avant d’accepter l’autre dans le cercle plus restreint de son intimité…

Le téléphone
Un instant fébrile de gêne et de nervosité précède généralement la première discussion téléphonique. C’est toujours un moment particulier dans le processus de rencontre, car une barrière certaine existe entre l’image que nous nous faisons de l’autre et la réalité.

 

Étape 5 : Le rendez-vous
Je vous déconseille fortement une première rencontre dans votre lieu de vie. Il est parfois plus facile de commencer par une rencontre dans un café, sur la terrasse d’un bistro ou au resto que de commencer par le dévoilement d’une partie importante de votre intimité.

 

Demoizelle ― 00:40
Si fragile soit-elle, il faut y faire attention, car un simple plongeon dans le vinaigre et elle disparaîtra à tout jamais !

Demoizeau ― 00:41
En réalité, je ne suis qu’un vendeur de ce site de rencontres qui est en train de te vendre un abonnement à vie hihihi

Demoizelle ― 00:41
Ben oui, efficace le gars !

Demoizeau ― 00:42
Sans blague, j’aime bien ta finale.

Demoizelle ― 00:42
The end

Demoizeau ― 00:42
Qui sait, est-ce le début…

La suite
Bon, j’imagine que la suite n’était pas dans le mandat que je m’étais donné en pensant à la possibilité d’écrire un article sur ce phénomène du XXIe siècle. Pour ma part, je n’ai peut-être pas encore rencontré la prochaine grande femme de ma vie sur les sites de rencontre, mais du sceptique que j’étais, à mes timides débuts hivernaux, j’ai pu faire le tour de la question et rencontrer plusieurs demoiselles qui sont devenues par la suite des amies ou par défaut, des relations avec qui je corresponds encore parfois. Ce genre de site m’a tout de même sorti de la solitude de la grande froideur hivernale.

Qui sait, peut-être dans l’avenir, le grand amour se cachera-t-il dans les méandres numériques, entre deux clignements d’yeux d’un « smiley » 😉

 

 

Aube-Recueil-Solutions-Yan-Sol-Desjardins-25-Impression-souvenir

A propos Philippe Laramée

Éditeur de Aube

Les commentaires sont clos.