La Massothérapie: Onde de guérison

par Julie Francoeur

Quand on pense à la massothérapie, on pense souvent à la détente. L’aromathérapie, la musique douce et le savoir-faire du massothérapeute favorisent l’abandon en dehors du temps. C’est vrai que dans une ambiance calme, on devient vite détendu! Pourtant, le massage est beaucoup plus que de la relaxation.

Depuis que je pratique la massothérapie, je constate tout son potentiel de guérison. Il faut dire que je me fais masser plus souvent qu’auparavant, ce qui me permet d’expérimenter! Bien sûr, ce que l’on ressent en premier, quand on reçoit un massage, c’est la détente. Détente des muscles, mais aussi détente psychologique; on se fait dorloter! Mais pendant qu’on relaxe, le massage agit plus profondément.

Il contribue entre autres, à l’élimination des tensions accumulées, à une meilleure gestion du stress, ainsi qu’à un sommeil plus réparateur. Il soulage également la douleur, améliore la circulation sanguine, aide à la digestion difficile et augmente la capacité respiratoire. Autant pour les gens actifs que ceux plus sédentaires, il aide le corps à être en santé. Le massage soulage le corps, mais aussi les tensions psychologiques. Que de positif!

En ce qui concerne la santé féminine… Lors de la grossesse, la femme enceinte a souvent des malaises et une plus grande émotivité dûs à son état. Le massage peut alors relâcher les tensions physiques, mais aussi aider la future maman à mieux gérer son émotivité. Il favorise également un contact plus étroit entre la mère et l’enfant à naître. Et lorsque le bébé est enfin arrivé, une ou plusieurs séances en massage en accompagnement avec la mère, donnent à celle-ci des outils et des manoeuvres simples, qui contribueront au bien-être de l’enfant, à la maison. Tout en donnant au toucher, un rôle plus profond qu’un simple contact.

Quand on entreprend une thérapie par le massage, on peut s’attendre à de nombreux bienfaits auxquels on n’avait pas pensé… Un meilleur contact avec soi-même, une plus grande estime de soi, une énergie renouvelée, une plus grande mobilité et bien d’autres améliorations. Ce qui est certain, c’est que l’onde de guérison est présente à chaque massage, pour chaque personne, quelle que soit la raison de la consultation.

Il peut être gênant la première fois d’entrer en contact avec un ou une massothérapeute qu’on ne connaît pas, mais une fois la gêne passée, on ne peut en retirer que des bienfaits. De toute manière, un massage professionnel est toujours donné en respectant l’individu.

Peut-être vous demandez-vous comment faire pour choisir un bon thérapeute en massage? Chaque massothérapeute a un toucher différent, cela va de soi. Il y a aussi, plusieurs types de massages (suédois, shiatsu, esalen, californien, tragger, etc.) Il s’agit d’expérimenter et de voir si cela vous convient. Une bonne façon de se protéger est de faire appel à un membre de la Fédération québécoise des massothérapeutes qui a obtenu un diplôme d’une école reconnue et une attestation de la Fédération après la réussite d’un examen pratique.

De plus, le membre de la FQM doit respecter un code de déontologie complet et rigoureux qui assure l’intégrité du client. Vous pouvez consulter leur site internet afin de trouver un massothérapeute dans votre région ou pour en apprendre plus sur les différents types de massages. www.fqm.qc.ca

En fin de compte, l’important est de se sentir à l’aise. Plus la confiance est grande, meilleurs sont l’abandon et la guérison. Le massage est une approche de santé qui devient de plus en plus populaire et avec raison! Il est avant tout un moment qu’on s’offre à soi, peu importe que se soit dans une optique de prise en charge de la douleur ou tout simplement, pour le plaisir!

Un bon massage?!

Les commentaires sont clos.