Éditorial: Pour l’émergence d’une culture de solutions

par Philippe Laramée

Les cycles se succèdent, les années passent. Avez-vous l’impression que la vie va de plus en plus rapidement ? Lorsque nous étions enfants, les journées semblaient tellement longues, s’étirant sans fin, sources de découvertes et d’expériences. Voilà deux ans que Aube est solidement implanté en sol québécois. Déjà?!

La Fête Bio Paysanne
Avec la Fête Bio Paysanne www.fetebiopaysanne.org (qui eut lieu les 4 et 5 septembre derniers), organisée en collaboration avec “TOHU, la cité des arts du cirque” et de l’Union Paysanne, ce fut l’occasion de vous faire découvrir les solutions qui existent dans le domaine de l’agriculture paysanne et biologique au Québec. Comme à chaque année, pour celles et ceux qui ont eu l’occasion de visiter “La Foire des Écoalternatives” (31 mai et 1er juin 2003) et “La Journée de l’arbre” (22 novembre 2003), ce fut le moment de rencontrer les organismes, compagnies et initiatives citoyennes ayant des solutions concrètes à apporter à la société.

L’Arborescence est maintenant disponible
Dans les numéros passés de Aube, on vous avait souvent parlé de “L’Arborescence, Guide des Alternatives”, outil répertoriant des organismes qui ont des alternatives à proposer dans tous les domaines de la vie, que ce soit en rapport à la naissance, à l’individu, à la construction écologique, les médias alternatifs, la santé, etc… Ce guide est maintenant disponible, travail de longue haleine, accompli par Olivier Brière et son équipe. Un investissement de plus de deux années se matérialise enfin, dans un dodu 236 pages de contacts, de références bibliographiques, imprimé sur papier recyclé.

On entend souvent de mauvaises nouvelles dans les médias, que ça va donc mal dans le monde… On oublie facilement qu’il y a autant d’organismes, d’invididus, et de compagnies qui oeuvrent pour changer le monde. Que cela nous encourage!

Si Olivier a réussi à répertorier 800 organismes dans son guide des Alternatives, si le R.Q.G.E. (Regroupement Québécois des Groupes Écologistes) a réussi à répertorier 600 groupes écolos, le R.U.A.B. (Références Utiles en Agriculture et Alimentation Biologique) 800 producteurs, transformateurs et détaillants de produits bio, sans oublier, bien entendu le “Petit Futé Bio et Nature Montréal” et du “Pouvoir de nos choix”, publié par “Protégez-Vous” en partenariat avec “Équiterre”, je crois sincèrement que nous sommes à l’aube d’une ère de transformation, de changement et que nous sommes sur le point d’atteindre une sorte de  masse critique de gens conscients pouvant faire pencher la balance positivement.

Mais, malheureusement, les bonnes nouvelles font difficilement les manchettes.

À nous de rester concentrés sur les solutions, de se munir des outils de transformation de société qui existent et de faire une différence sur notre environnement.

A propos Philippe Laramée

Éditeur de Aube

Les commentaires sont clos.