Conseils aux parents d’indigos

par William Thomas

Il y a toujours eu des enfants indigos, qu’ils aient 5, 10, 25 ou 50 ans et il y en aura toujours!

C’est parce que leur aura est fortement imprégnée de la couleur indigo, qui est également celle du chakra du troisième oeil, qu’on les appelle de la sorte. Il ne s’agit pas du tout d’un mouvement inspiré par un groupuscule aux allures mystérieuses qui aurait réussi, mais bien d’une constatation faite partout au monde, par des instituteurs, pédagogues, pédiatres et autres « professionnels de l’enfance », qui constatent depuis plus de 10 ans que l’on est pas en présence d’enfants « habituels ». Les enfants indigos se sont souvent faits diagnostiqués d’hyper-actifs, ou ayant des déficits de concentration, mais nous savons à présent que ce n’est pas de ritalin qu’ils ont besoin.

Mais comment se comporter face à l’arrivée d’un enfant indigo dans votre vie? Nos schémas pédagogiques sont-ils trop vétustes pour ces jeunes êtres, ainsi que les réflexions actuelles sur les écoles primaires un peu partout au monde semblent le suggérer? Cela semble en effet être le cas, puisque la tendance globale est à présent de faire en sorte que l’école s’adapte à l’enfant et non plus le contraire, ainsi que ce fut le cas bien longtemps!

L’essentiel est de le traiter comme tous les enfants devraient l’être, par un bon équilibre du respect porté à sa personne et des contraintes de vie en société que la famille impose. Fort heureusement la société actuelle, et surtout les jeunes parents, est de plus en plus éveillée et consciente, ce qui amène un climat bien propice à leur atterrissage!

Si les enfants indigos refusent tellement souvent l’argument d’autorité, qu’il soit parental ou professoral, tel que “parce que je te le dis!” ou “parce que je suis plus grand que toi, donc, moi je sais!”, c’est bien parce qu’il recèle un cruel manque de respect pour les deux parties! L’important est d’être intègre envers vous  deux et de lui expliquer les raisons de vos demandes. En aucun cas il ne faudra par contre abdiquer votre propre personne pour ne pas risquer de le blesser, cela ne rendrait service ni à lui ni à vous!

Essayez de faire en sorte, tant que faire se peut, de ménager un espace pour lui adresser vos “conseils parentaux” en face à face, sans que cela ne regarde personne d’autre!

S’il refuse de saluer quelqu’un en votre présence, par exemple, surtout de ne le grondez pas immédiatement, en présence de la personne en question, mais attendez d’être seuls, et expliquez lui plutôt combien cela fait plaisir aux gens qu’on les salue, qu’on les reconnaisse en tant que personnes! Vous verrez l’effet que cela fait!

Au risque de me répéter, le respect est vraiment une règle essentielle! Apprenez-lui que l’irrespect que  l’on affiche envers les autres n’est d’abord qu’un manque de respect envers soi-même! Et expliquez-lui tout ce qui ne va pas nécessairement de soi, même s’il n’a que quelques jours! Ne lui cachez pas vos peurs ou vos larmes, mais soyez sincères envers lui. Même s’il n’en laisse rien paraître, soyez certain qu’à un niveau de conscience ou l’autre il reçoit vos informations et vous remercie de cet amour que vous lui portez! Il saura si vous lui mentez ou si vous vous mentez à vous-même en tous les cas! Plutôt que d’en être effrayés, accueillez cette énorme chance de laisser monter les émotions que bien trop souvent vous refoulez et sublimez-les en compréhension! Cela fait tellement de bien!

S’il est important d’écouter l’enfant s’exprimer et de le stimuler dans ce sens, ne perdez tout de même pas de vue que c’est vous le parent qui êtes sensé l’aider à grandir et non l’inverse! C’est à vous de fixer les frontières de la bienséance de départ! Il sera toujours temps de les modifier avec sa participation plus tard!

En ce qui concerne les besoins des enfants indigos, je suggère de consulter le site web de Julie Solari,  dans lequel elle relate les 8 besoins fondamentaux des indigos de tous âges (voir à la fin de l’article), et les 25 caractéristiques principales de ceux-ci. En ce qui concerne les besoins, super! On s’y retrouve vraiment bien! En ce qui concerne les caractéristiques qui suivent, par contre, cela me semble être plus l’apanage des générations précédentes (dont la “vague” des années 70), mais cela ne concerne pas tellement, je pense, nos petits anges nouvellement débarqués!

Il y a toujours eu des enfants indigos, disais-je, mais là ils deviennent enfin majoritaires! Les indigos qui venaient sur Terre auparavant se trouvaient souvent seuls dans leur environnement. Incompris à l’école, à la maison, un peu partout en fait (tout comme ils ne les comprenaient pas non plus), la plupart d’entre eux ont dû trancher le dilemme de savoir si c’étaient eux qui étaient fous ou si c’était un attribut du monde. Un indigo, en effet, ne sera réellement équilibré qu’une fois qu’il aura rencontré un autre enfant comme lui, qui pourra lui fournir un schème de référence en commun, avec lequel il pourra se dire “on est différents, mais c’est cool comme ça!”. Sevrés de cette chance de rencontre, bon nombre d’indigos des époques précédentes ont alors sombré dans les drogues et hallucinatoires, afin d’échapper à une “réalité” qui les étouffait.

Un mot encore au sujet de leurs “pouvoirs psychiques” dont on parle souvent. Que ces pouvoirs soient visibles ou non, tous les enfants en sont pourvus, mais la répartition de ceux-ci est, semble-t-il, beaucoup fonction de leur lieu de naissance. C’est ainsi que les enfants naissant dans un pays dont la langue première n’est pas largement répandue vont souvent être plus télépathes.

Les enfants de l’hémisphère Nord, pour leur part, seront plus souvent guérisseurs. Tous sont sensibles à la vérité et à la justice, mais certains n’afficheront rien de particulier… peut-être est-ce seulement un pouvoir de compréhension, de pardon, d’amour ou de catalyseur d’énergies à travailler dont il s’agit?

Demandez-leur… en leur laissant le choix de préférer le silence! Et en tous les cas …attendez-vous à de belles surprises!

Les 8 besoins des enfants indigo de tous âges:

1) exprimer sa reliance (avec le Divin)
2) vivre sa vérité intérieure
3) être intègre
4) vivre dans la congruence (exprimer le même message par l’ensemble de ses gestes, paroles, actions…)
5) servir
6) vivre libre
7) aimer
8) harmoniser

 

Références:

Les enfants indigo
Lee Carol et Jan Tobber,
Éditions Ariane – deux tomes
www.indigochild.com

Les commentaires sont clos.